Archives pour la catégorie Le Saloon Desséché

Perdu en Route

Gros coup mais alors grave gros coup de déprime aujourd’hui.

Je pense violament à elle.

Autant j’arrive parfois à la zapper que d’autres j’y pense constamment. Et quand j’arrive à me distraire en faisant autrechose, j’ai l’impression de la ressentir dans mes tripes. Comme si elle était là.

Je me sens faible. Et tellement nul d’être si faible.

Il faut que j’arrive à la faire sortir de ma tête et de ma vie.

Alors je fais n’importequoi pour ça. je bosse, je bouffe, je joue, je chante, je peinds, je pars, je reviens, …

Souvent ça marche, j’évacue des choses, j’en découvre d’autres, et au final je sais que petit à petit ça va aller mieux.

Mais la route est tellement longue que j’en vois pas encore le bout.

 

Perdu en Route dans Le Saloon Desséché lost-highway

 

 

D’Heureux Tours

Deux ou trois jours plus tard … hum … ma petite balade est terminée.

C’était plutôt fun, j’ai bossé, j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai mangé, j’ai bricolé, j’ai picolé, ..

J’ai encore cherché des raccourcis, pris quelques détours, et pire que tout, je suis revenu sur mes pas … encore ! et je m’en mors les doigts … encore !

Je me rends compte à quel point je suis stupide de me morfondre sur le passé et de flipper pour l’avenir, car je massacre mon présent.

Marre de foirer, je ne suis pas fait pour ça, aujourd’hui les travaux reprennent.

Je découvre tout un tas de messages super sympa de votre part en commentaires, en mp ou sur le forum et je vous remercie tous pour ça, ça me touche beaucoup.

Pour terminer (ou commencer), laissez-moi vous citer un proverbe magnifique que j’ai découvert dans … heu … Kung-fu Panda.

Hier est derrière, Demain est un mystère, mais Aujourd’hui est un cadeau … et c’est pour celà qu’on l’appelle le présent.

D'Heureux Tours dans La Gazette Bombardée kung-fu-panda-movie-02

Pi j’ai répondu

Vous avez été nombreux, à ma grande surprise, à vous interesser à ma petite histoire et ça m’a énormément touché, je vous en remercie tous beaucoup.

Je pense que je vous dois à tous le fin de mot de l’histoire.

Enfin, ce n’est pas vraiment que je vous le doive, parce que quand même c’est un peu privé ^^, mais depuis l’ouverture de ce blog, je me laisse un peu porter par mes instincts sans me prendre la tête et ça me fait plutôt du bien, donc je vais continuer dans cette voie et me livrer. « Booker », d’ailleurs ne pourrait-il pas être traduit par « livreur » ? ^^

Donc, j’ai pas mal hésité à répondre à son message, très bref, où elle me disait juste que quand je le voudrai, on se verrait.

Notre rupture a duré des semaines et a été épouvantable, à tel point que l’un de nous aurait pu finir par en mourir, au sens littéral. Nous avons finalement réussi à nous quitter le 3 juillet pour reconstruire nos vies chacun de notre côté.

A partir de là, la perspective de répondre à son message me faisait très peur, car je ne voulais pas retourner en enfer.

Finalement, c’est l’opinion qu’un ado de 14 ans m’a envoyé en MP qui m’a convaincu de lui parler (merci charles ^^).

On s’est juste echangé quelques sms, mais ce qui en résulte, c’est que nous ne nous reverrons pas dans l’immédiat. On a une vie à construire chacun de notre côté pour qu’un « nous deux » soit possible et tant que nous n’y seront pas arrivé, on sait bien qu’on se déchirera.

Mais bizarrement je me sens mieux. Je lui ai dit que moi aussi je l’aimais toujours et ça m’a soulagé d’un poids. Maintenant, je suis certain qu’on se retrouvera un jour et qu’on arrivera à être bien.

Alors à suivre …

Image de prévisualisation YouTube

Elle vient de m’écrire :(

Elle veut qu’on se voit.

Je serai vraiment trop débile de lui répondre … hein ?

Interminable

Je n’en peux plus d’attendre que ce week-end se termine.

Je sais que ça ira mieux quand il sera fini. Je pense galérer encore un peu demain. Mais mardi ça devrait aller.

J’ai redouté ce week-end pendant des semaines.

Je la hais.

enfin je crois.

Je l’aime.

ça j’en suis sûr.

Je regarde mon téléphone toutes les 10 minutes en priant pour qu’elle ne m’ait pas écrit.

Quand je constate qu’elle ne l’a pas fait je suis écoeuré.

Mais je sais que ce sont les premiers jours de séparation, et je ne m’attendais pas à une partie de plaisir.

J’essai de me concentrer sur autrechose. Je l’ai fait tout le week-end.

C’est ce que je fais d’ailleurs en écrivant ces lignes. Je n’ai pas l’impression que ça serve à grand chose mais ça me soulage d’une certaine manière.

Putin, ça fait si mal.

A Toi Mon Coeur |
Bienvenue dans mon monde |
Jenesaisrienmaisjediraistout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Régime DUKAN
| evil
| légendes et curiositer